Gérer le partage de fichiers sensibles et la collaboration en période de crise

La pandémie du COVID-19 force aujourd’hui plus de 3,4 milliards d’humains[1], tous pays confondus, à être confinés chez eux entraînant ainsi des bouleversements économiques, sociaux et politiques sans précédents. Selon le dernier rapport Cyber Threat Assessment publié par Thales Security, les salariés sont la cible privilégiée des hackers pour atteindre les systèmes d’information des organisations. Ainsi, les entreprises encourent de nombreux risques d’insécurité face aux millions de salariés en télétravail.

Les experts en cyber-sécurité sont unanimes, les cyber-pirates ne cessent d’être à l’affut de l’actualité profitant ainsi de cette situation, d’ampleur mondiale, pour multiplier les attaques sur les terminaux et bases de données professionnelles et personnelles, exploiter les failles dans les logiciels de transferts de documents et augmenter les intrusions dans les systèmes d’information des entreprises.

Dans une interview publiée dans Les Echos, Marc Darmon, Directeur Général Adjoint chez Thales et Président du Conseil des industries de confiance et de sécurité, alerte sur les risques présents pour les entreprises en cette période de crise « on perçoit deux familles de risques. D’une part une multiplication des arnaques en tout genre utilisant le mot « Covid-19 ». De l’autre, le télétravail incite souvent les salariés à utiliser leurs outils personnels qui ne sont pas suffisamment sécurisés ».

Tous les jours, et en particulier pendant ces périodes de crise, un nombre incalculable de fichiers confidentiels sont partagés par email ou via des solutions de collaboration grand public parfois non sécurisées. Cette situation met en péril la sécurité et la pérennité des entreprises concernées. Certains ne se sentent pas concernés mais toutes les équipes dans l’entreprise participent à ces échanges :

  • Direction Général : les plans d’action pour optimiser les coûts, le suivi de la performance des entités opérationnelles, les échanges avec les actionnaires…
  • Ressources Humaines : les bilans et impacts humains, la mise en place des mesure de chômage partiel / technique, les préparations des accords d’entreprise avec le CSE…
  • Finance : le suivi des impacts financiers, les priorités de gestion du cash…
  • Commerce : les appels d’offre en cours, l’état quotidien du pipe commercial, les impacts sur les contrats…
  • Communication : la préparation de la communication à destination des salariés avec les RH, le Q&A de communication externe, les communications vers les clients…
  • IT : le suivi des performances des solutions IT, les failles identifiées suite à la mise en place du travail à distance, la gestion à distance des sites de production…
  • … et bien d’autres

Une des plus grandes craintes est le hacking et la diffusion de ces données professionnelles. Il est donc essentiel pour ces entreprises de se doter d’outils de partage et de gestion des fichiers confidentiels sécurisés avec un chiffrement de bout en bout et maitrisés par le service IT en charge.

Dans ce contexte, de nombreuses entreprises, expertes en innovation et en sécurité ont mis à disposition leurs solutions gratuitement pour aider les organisations dans la mise en place du télétravail. De son côté, Ercom et Thales s’engagent à protéger vos données en toutes circonstances en proposant gratuitement, aux entreprises et administrations, ses solutions de collaboration pour d’une part, partager et stocker leurs fichiers en toute sécurité avec la solution Cryptobox (gratuite et sans engagement pendant 45 jours[2]), et d’autre part, échanger de manière instantanée et sécurisée avec leurs collaborateurs à tout moment avec Citadel Team (sans engagement).

Ces solutions, référencées par le Ministère de l’Economie, des Finances, de l’Action et des Comptes Publics, ont pour vocation d’accompagner l’ensemble des départements et fonctions dans la sécurisation de leurs documents et communications confidentiels contre le piratage et la fuite de données.

Alors n’hésitez plus, protégez votre entreprise !

 

  Utiliser gratuitement Cryptobox

 

[1] Selon un comptage réalisé à partir d’une base de données de l’AFP

[2] Date limite d’inscription fixée jusqu’au 30 Avril 2020